cochléaire


cochléaire

cochléaire [ kɔkleɛr ] n. f.
• 1669; cochlearia 1599; lat. bot. cuillère
Bot. Plante herbacée des rivages atlantiques (crucifères), à fleurs blanches. Cochléaire officinale. cochléaire cochlée [ kɔkle ] n. f.
• 1845; lat. cochlea « escargot »
Anat. Partie de l'oreille interne enroulée en spirale, contenant les terminaisons du nerf auditif (organe de Corti). limaçon. Adj. COCHLÉAIRE [ kɔkleɛr ]. Implant cochléaire, pour remédier à la surdité.

cochléaire adjectif Qui se rapporte à la cochlée. ● cochléaire (expressions) adjectif Canal cochléaire, diverticule endolymphatique du saccule, qui pénètre dans la rampe vestibulaire du limaçon et contient l'organe auditif. Nerf cochléaire, nerf purement sensoriel constituant avec le nerf vestibulaire la VIIIe paire de nerfs crâniens ou nerf auditif. (Les fibres du nerf cochléaire naissent du ganglion de Corti dans la cochlée avec les fibres vestibulaire pour former le nef auditif, et se terminent dans les noyaux cochléaires.) Noyaux cochléaires, noyaux cellulaires situés au niveau de la protubérance annulaire, et lieu de terminaison du nerf cochléaire. (De ces noyaux partent des fibres ascendantes vers le cortex auditif.) Organe cochléaire, synonyme de cochlée. ● cochléaire (synonymes) adjectif Organe cochléaire
Synonymes :
- cochlée
cochléaire nom féminin ou cochléaria nom masculin (latin scientifique cochlearia, de cochlear, cuiller) Nom générique du cranson et du raifort.

⇒COCHLÉAIRE, adj.
Spiralé comme la coquille du colimaçon. Le repli cochléaire de l'allée (...) tel qu'un jeu de l'oie (CLAUDEL, Connaissance de l'Est, 1907, p. 103).
ANAT. Relatif à la cochlée ou à sa fonction. Résonance élective de certaines parties du canal cochléaire (Arts et litt. dans la société contemp., t. 1, 1935, p. 3407).
SYNT. Appareil/organe cochléaire. Lésions naturelles et expérimentales de l'appareil cochléaire (...) lésions limitées à la spire basale du limaçon (H. PIÉRON, La Sensation, guide de vie, 1945, p. 175). Effet microphonique cochléaire. ,,Apparition d'une différence de potentiel entre deux points de la cochlée, au cours d'une stimulation acoustique`` (QUILLET Suppl. 1971; cf. aussi Hist. gén. des sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 659). Fenêtre/ouverture cochléaire. Fenêtre ronde. Fenêtres vestibulaire et cochléaire (CUVIER, Leçons d'anat. comp., t. 2, 1805, p. 489). Nerf cochléaire. Le nerf cochléaire qui transmet les impressions auditives au centre nerveux (QUILLET Méd. 1965, p. 324).
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. 1805 (CUVIER, loc. cit.). Dér. du lat. cochlea « escargot, limaçon » p. compar. avec la forme en spirale de l'intérieur d'une coquille d'escargot; suff. -aire. Fréq. abs. littér. :7.

cochléaire [kɔkleɛʀ] adj.
ÉTYM. 1805; du lat. cochlea « escargot ».
Spiralé comme la coquille de l'escargot.Anat. || Appareil, organe cochléaire : partie de l'oreille interne qui communique avec le limaçon (cochlée). || Nerf cochléaire : ensemble des fibres nerveuses qui transmettent les impressions auditives au cerveau.
————————
cochléaria [kɔkleaʀja] n. m. ou cochléaire [kɔkleɛʀ] n. f.
ÉTYM. 1599, cochlearia; cochléaire, 1669; lat. bot. → Cuiller.
Bot. Plante des lieux humides (Cruciféracées), à feuilles incurvées en forme de cuiller, dont une variété, dite herbe-aux-cuillers, herbe-au-scorbut, était cultivée pour ses propriétés antiscorbutiques. || Une espèce de cochléaire (Cochlearia armoracia) sert de condiment. Raifort.
0 Jasper Hobson s'était muni d'une certaine quantité de graines qu'il comptait semer quand la saison serait venue. C'étaient principalement des graines d'oseille et de cochlearias, dont les propriétés antiscorbutiques sont très appréciées sous ces latitudes.
J. Verne, le Pays des fourrures, II, XIV, p. 190.

Encyclopédie Universelle. 2012.